Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : (Suite à l'élection du nouveau bureau en date du 07/11/2020, changement en cours pour la ville de Toulon)


"La France des années De Gaulle (1958-1969) le dernier ouvrage de Michel Boivin.

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 13 Septembre 2018, 12:21pm

"La France des années De Gaulle (1958-1969) le dernier ouvrage de Michel Boivin.

Philippe Boivin, politologue et professeur d'Histoire à la Faculté de Caen.

--------

Pendant les années De Gaulle, la France connaît un développement économique et un progrès social sans pareil, avant comme après. Elle retrouve un rôle de premier plan
sur la scène internationale après avoir mis fin à la colonisation. Elle est aussi marquée par l’instauration d’une démocratie directe privilégiant la souveraineté du peuple. L’appel au suffrage universel pour élire le président de la République, le recours au référendum pour décider des grandes orientations politiques, l’organisation de grands voyages présidentiels en province avec bains de foule pour voir et entendre les Françaises et les Français, en constituent les principales formes et permettent de comprendre le phénomène gaullien, qui résulte d’un soutien populaire au Général, le plus souvent très fortement majoritaire, et non pas de l’existence d’« un coup d’Etat
permanent », ou bien de l’exercice d’un « pouvoir personnel ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents