Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Vous avez-dit VI ème République?: "Quand le cavalier est mauvais, ce n'est pas le cheval qu'il faut changer"!

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 10 Mai 2020, 13:43pm

Vous avez-dit VI ème République?: "Quand le cavalier est mauvais, ce n'est pas le cheval qu'il faut changer"!

Billet d'humeur du Président national de l'UGF

---------

A six mois de la fin de mon troisième et dernier mandat, je souhaite revenir en quelques mots sur cette lubie qu'on certains prétendus "responsables politiques" qui aspirent à la magistrature suprême de notre pays, à savoir la VIème République!

Cela fait quelques années maintenant, que cette "douce" musique vient périodiquement à nos oreilles gaullistes....

Mais qu'il me soit permis de dire ici, haut et fort, au nom d'un grand nombre d'entre nous, que ce sont à eux de se mettre au niveau du costume de la Vème!

En effet, cette fameuse Vème République est encore tout à fait opérationnelle, soixante deux ans après sa mise en place par le général de Gaulle, pour faire face aux défis du XXIème siècle....mais uniquement pour qui à les épaules et la capacité de l'incarner.

Ah le général de Gaulle, toujours pâlement imité et à tout jamais inégalé!

Aussi, je terminerai ce court billet d'humeur par cette phrase: "Lorsque le cavalier est mauvais, ce n'est pas le cheval qu'il faut changer"!

A bon entendeur.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents