Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Charles de Gaulle, Alain Peyrefitte et la ville de Provins!

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 28 Février 2011, 14:54pm

Charles de Gaulle et Alain Peyrefitte
 
 
Provins eut le privilège d’avoir durant de nombreux mandats, celui qui côtoya si longtemps le  Général de Gaulle, le député-maire Alain Peyrefitte. Les œuvres de ce dernier reflètent un idéal de la France qui s’inscrit dans la veine la plus gaulliste, celle d’un pays que le Général voulait grand, riche de son passé et de sa culture et qui s’ouvrait à l’avenir et au monde, sans devoir se trahir.
Le Général de Gaulle a été le sujet d’un considérable travail littéraire de dimension historique, de la part d’Alain Peyrefitte qui écrivit notamment « C’était de Gaulle », trois tomes d’une œuvre incontournable quant à la postérité de ce dernier. Ouvrage riche entre autres de 300 entretiens qu’Alain Peyrefitte avait eu avec le Général et qu’il avait notés dans ses carnets.
 

Nous vous proposons l’une des photos de ce témoin privilégié de la vie du Général de Gaulle, alors que justement il dédicaçait le livre qu’il lui consacrait. C’était en janvier 1997, à la bibliothèque municipale qui porte désormais son nom, du temps d’Anne Marzin, la directrice d’alors.
 
- On saluera aussi les derniers articles constituant un lien entre son père et le Général, que Benoît Peyrefitte vient d’ajouter au site dont nous rappelons les coordonnées:
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents