Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 21:42

Compagnon de la Libération, il était une figure du régiment de chasse Normandie-Niémen

 
 
 

 

 

 

On apprend la disparition de Roland de la Poype, à l'âge de 92 ans. Engagé dans l'armée de l'air en décembre 1939, il est breveté pilote en février 1940. 


En juin 40, il rallie l'Angleterre et s'engage dans les forces aériennes françaises libres (FAFL). Il prend part à à la campagne du Gabon en qualité de mitrailleur, puis suit la formation de pilote de chasse dans la RAF, puis il est affecté au Squadron 602 où il obtient sa première victoire sur Spitfire. 


il se porte alors volontaire pour rejoindre le Groupe de chasse Normandie et arrive en Russie avec le premier contingent, fin novembre 1942. Il participe alors aux combats et obtient 15 victoires sur Yak 3. Il est fait "Héros de l'Union soviétique" et rentre en France à bord de son avion. 
 

Après guerre, il se lance dans l'industrie, notamment la plasturgie : il est l'inventeur du berlongot DPO et le concepteur de la carosserie de la Méhari... Cet entrepreneur crée aussi le Marineland d'Antibes. Il était, avec Marcel Lefevre (mort en 44) et Marcel Albert, le seul Français à la fois Compagnon de la Libération et Héros de l'Union soviétique. 
 


Après sa disparition, il ne reste plus que 23 Compagnons de la Libération en vie. 

 

Le Bureau exécutif de l'UGF présente ses plus attristées condoléances.

Partager cet article

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)

Rechercher