Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 16:13

André BORD

 

André Bord, né le 30 novembre 1922 à Strasbourg (Bas-Rhin) décédé le 13 mai 2013.

 

 

 

En juin 1940, après la défaite et l'armistice, l'Alsace est annexée au IIIe Reich. Ne voulant pas devenir allemand, André BORD s'évade d'Alsace. Il rejoint, en 1941, la Dordogne et les maquis du Sud ouest. Agent P2 dans les réseaux " Andalousie " et " Martial ", il est arrêté une première fois par la Gestapo et libéré faute de preuves et une seconde fois par la milice. Il peut. s'évader grâce à une action menée par ses camarades du maquis de Vergt en Dordogne. Il est alors condamné à mort par contumace.


Dans la clandestinité, il participe au recrutement et à la mise sur pied des commandos qui composeront 1a Brigade Alsace Lorraine d'André Malraux. Il se trouve ensuite engagé dans les combats de la libération de l'Est de la France, ainsi que dans les combats défensifs sur le Rhin, en janvier 1945, au moment de l'offensive Runstedt où il est encerclé avec le commando Verdun à Gerstheim pendant plusieurs jour Avec certains de ses camarades, il réussit à franchir l'encerclement pour rejoindre la Brigade Alsace Lorraine à Plobsheim. Il terminera ses engagements militaires par la Campagne d'Allemagne.

 

André BORD a vécu une longue et riche carrière politique. Il a été élu député pour la première fopis en 1958 avec l'étiquette UNR. Il a conservé ce siège à l'Assemblée nationale jusqu'en 1981.


Il a également siégé au Conseil général du Bas-Rhin, qu'il a présidé de 1967 à 1979 et au conseil municipal de Strasbourg de 1959 à 1989.


Il a par ailleurs occupé la première présidence du Conseil régional d'Alsace de 1974 à 1976.
Il a par ailleurs été plusieurs fois ministre, sous les gouvernements Pompidou, Couve de Murville, Chaban-Delmas, Messmer, Chirac et Barre, avec le portefeuille des anciens combattants et victimes de ou aux relations avec le Parlement.


Représentant de la France au près de l'assemblée parlementaire européenne (devenue depuis le Parlement européen), André Bord a été député européen de 1982 à 1984.


Enfin, le monde sportif retiendra aussi de cette longue carrière, ses fonctions de président du Racing Club de Strasbourg de 1979 à 1985.

Il fut également le Président de la Commission Interministérielle de coopération franco-allemande. 

 

ll est élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'Honneur par décret du 31 décembre 2006 et Grand-Croix de l'Ordre National du Mérite en mai 2012.

 

Il est également titulaire de la médaille de la Résistance et de la médaille de la France Libre.

 

Le bureau national de l'UGF présente ses plus attristées condoléances.

Partager cet article

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)

Rechercher