Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 16:38

 

au Club de la France Libre

Vendredi 11 mars 2011

Cédric GRUAT

 

 

 

 

On connaît les formules célèbres du général de Gaulle, ses propos qui ont fait mouche. On sait qu’il fut un homme de communication et qu’il incarna la République du verbe.

 

On se souvient de ses discours en langues étrangères lors de ses voyages officiels à travers le monde. En allemand lors de son voyage outre-Rhin en 1962, en espagnol au Mexique et en Amérique latine en 1964, en russe en URSS en 1966, ou encore en polonais l’année suivante, en roumain et en turc en 1968…

 

Comment expliquer ce recours systématique aux langues du monde. Un président polyglotte alors ? Aucunement, de Gaulle ne maîtrisait que la langue allemande, une exigence du protocole de l’époque ? Nullement, le Général fut, avec le pape, le seul chef d’État à agir de la sorte. Une marque de fabrique, un phénomène unique en son genre. A l’image du personnage.

 

A travers une plongée dans les « langues du Général » ce recours aux langues étrangères fut surtout l’expression de sa conception des relations.

 

Historien, écrivain, Cédric Gruat est conseiller historique pour l’INA et la télévision.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A retourner au : Club de la France Libre

59, rue Vergniaud – 75013 PARIS

Parking : 10, rue Wurtz (à côté de la chapelle)

( 01.53.62.81.81 – Fax : 01.53.62.81.80 – e-Mail : {revue.fl@free.fr}

"………………………………………………………………………………………………………………………

Nom : …………………………………………….   Prénom :……………………………………………………

Adresse:…………………………………………    Code postal : …………Ville :…………………………….

(………………………………………...e-mail :…………………………………………………………………

Participera au déjeuner-débat du 11 mars 2011

32 € par personne

Ci-joint, chèque de 32  € X … = …….  à l’ordre de FFL

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)

Rechercher