Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : (Suite à l'élection du nouveau bureau en date du 07/11/2020, changement en cours pour la ville de Toulon)


Dîner-débat au Club de la France Libre le 27 avril en présence de Madame Guillemette de Sairigné

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 6 Avril 2011, 08:01am

 

Glade Masselot

Responsable de la Communication

Fondation de la France libre

59, rue Vergniaud 75013 Paris

01 53 62 81 86

 

 

 

 

Guillemette de Sairigné

 

  

 

Leïla Hagondokoff naît en 1898 en Kabardie, dans le Caucase. Son père est commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient. Leïla et ses soeurs apprennent très tôt à soigner les blessés. A 19 ans, elle épouse un officier, ancien page du Tsar dont elle a un fils. Pour fuir la Révolution, ils traversent la Russie et gagnent Shanghai où elle subsiste. Divorcée, elle part pour la France. Très vite célèbre pour sa beauté, elle devient mannequin.

 

Elle épouse Ladislas du Luart et sa deuxième vie va commencer. Quand arrive la guerre d'Espagne, Leïla invente et fait financer des ambulances à l'intérieur desquelles, pour la première fois, on pratique la chirurgie lourde en zone de combat. Cette approche nouvelle sauvera des milliers de blessés.

A partir de 1936, à la tête de cette

 

 

formation chirurgicale mobile



 

 

 

, elle va sur tous les fronts : guerre d'Espagne, camps d'internement de Vichy en Algérie en 1941, campagnes de Tunisie, d'Italie, de France. En 1945, elle franchit le Rhin parmi les premières et défile à Paris le 14 juillet. Elle crée un Centre militaire de détente à Alger pendant la guerre d'Algérie puis devient la marraine et la très généreuse donatrice d'un régiment de la Légion dont elle est l'icône. Cette femme à la beauté célèbre, à la volonté de fer, au grand courage physique, au fort caractère, d'une grande humanité, entretint jusqu'à sa mort sa légende et ses mystères

Guillemette de Sairigné est écrivain et journaliste. 

 

 

 

   

 

 

A retourner au

:

Club de la France Libre

 

59, rue Vergniaud 75013 Paris

Parking : 10, rue Wurtz (à côté de la chapelle)

 01 53 62 81 81 

 

 

 

01 53 62 81 80 – e-mail : revue.fl@free.fr

 

 

 

Nom : …………………………………….Prénom :……………………………………………………………

 

 

Adresse:……………………………………………………Code postal _ _ _ _ _ Ville : ……………………

 

 

 

 

 

 

 

………………………………………e-mail …………………………………………………………………

Participera au diner-débat le mercredi 27 avril 2011

36 €par personne

Ci-joint, chèque de 36 €X …= …… à l’ordre de FFL

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents