Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Discours du président national de l'UGF lors de la présentation des voeux au comité de la flamme au Palais du Luxembourg

Publié par Secrétariat Général de l'UGF sur 28 Janvier 2010, 03:13am

Sénat 2010-12

Mr Stéphane Galardini, président national de l'UGF





Monsieur le Sénateur-Maire,
Mon Général,
Mesdames et Messieurs en vos fonctions et qualités,



tout d'abord, un très grand merci au Sénateur-Maire Bruno Gilles, Membre du Comité d'Honneur de l'UGF, de nous recevoir dans cette si belle salle René Coty, dans laquelle le président du Sénat, Gérard Larcher, donne ses conférences de Presse et reçoit les Ambassadeurs.

Voila maintenant plus de neuf mois que j'ai été élu au Comité de la Flamme sous l'Arc de Triomphe, c'était en Avril 2009, j'étais encore le Secrétaire Général de l'UGF. Ceci a été possible car l'UGF fait partie du groupement des 879 Associations qui composent le Comité de la Flamme.

En tant que Citoyen d'Honneur de la Ville de Verdun, je tenais à vous dire l'immense plaisir que j'ai d'être parmi vous, depuis ces derniers mois, et je tiens, ici, à remercier très chaleureusement Messieurs Bernard Tallès et Albert Lapeyre, notre président d'Honneur, sans qui rien ne serait possible. En effet, c'est bien grâce à mes deux amis élus et gaullistes Marseillais, que l'aventure a pu commencer quelques années auparavant.

Je ne suis donc pas un Ancien Combattant et je cotoie nombre d'entre vous qui ont rencontrés l'Histoire, une Histoire douloureuse pour notre Nation dont nous avons la lourde charge, aujourd'hui, d'assurer le devoir de Mémoire et l'intergénérationnalité. Vous êtes, ce que j'appelle, des "bibliothèques vivantes". 

Ainsi, je tiens à dire ma gratitude et ma profonde reconnaissance au Général de Corps d'Armée Jean Combette, ancien président du Comité et à l'actuel président, le Général d'Armée Bruno Cuche, pour avoir permis qu'un civil comme moi puisse siéger au sein du prestigieux Comité de la Flamme sous l'Arc de Triomphe, vous avez ainsi, contribué à l'ouverture et à l'intergénérationnalité au nom de nos convictions communes.

Je remercie également tous mes collègues Commissaires, qui m'ont patiemment, ces dernières semaines, formé au protocole si particulier de nos cérémonies de ravivage de la Flamme, j'y ai trouvé des gens formidables, osons le dire, des ami(e)s!

En complémentarité de l'action que je mène en tant que nouveau président National de notre belle Association, avec un Comité d'Honneur prestigieux et grâce à une équipe importante et dévouée que compose mon Bureau exécutif, mes Conseillers et Chargé de Mission, je peux, plusieurs fois par mois, retrouver tous les acteurs du monde des Anciens Combattants ainsi que les plus hautes autorités civiles et militaires sous l'Arc de Triomphe.

Lors de nos ravivages, ce n'est pas seulement la Mémoire de ceux et celles qui sont tombés pour la France ou qui ont été gravements blessés ou mutilés que nous honorons, c'est également un formidable message d'espoir et de Paix qui est délivré et ce n'est pas rien dans le monde dans lequel nous vivons actuellement. La jeunesse a besoin de repères et de mieux comprendre les sacrifices de ceux qui les ont précédés, cela fait partie de l'identité de la France.

Voila, Mesdames et Messieurs, cher(e)s ami(e)s, ce que je tenais à vous dire.

Je vous souhaite donc à tous une bonne année 2010 ainsi qu'à ceux et celles qui vous sont chers, ce millésime 2010 si important pour nous, gaullistes, car il marquera le 70 ème anniversaire de l'Appel du 18 Juin, celui du 120 ème anniversaire de la naissance du Général de Gaulle et, malheureusement, le 40 ème anniversaire de sa disparition.

Je vous invite à rejoindre le buffet afin de partager la Galette des Rois et le verre de l'amitié.
 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents