Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Inauguration du nouveau Musée de la Résistance Limousine

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 17 Janvier 2012, 08:02am

 
Médaille 1° Brigade de marche du limousin
insigne de la 1° Brigade de marche limousine de FTP
(photo de Monsieur E. SERRA)
 
 
 
La ville de Limoges, inaugurera un nouveau musée de la "Résistance Limousine", le 25 janvier 2012.
 
Monsieur Christophe Sencier, membre de l'UGF, représentera notre association nationale.

La ville de Limoges a entrepris la construction d’un musée retraçant les grandes heures de son histoire résistante, les installations prévues devant se substituer fin 2011 à l’actuel musée Henri Chadourne.

 

Il sera dédié à la Résistance et la Déportation dans la région de Limoges, en soulignant l’originalité de la résistance limousine tout en l’inscrivant dans le mouvement national voire international.

 

Il traitera la période allant de la déclaration de guerre à l’après-libération.

Musée d’histoire visant à diffuser une connaissance exacte et rigoureuse de la période, il présentera dans l’ancien couvent de La Providence un ensemble de documents significatifs, sélectionnés sans partis-pris par un comité scientifique comprenant Olivier Wieviorka, historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, professeur à l’Ecole normale supérieure de Cachan et auteur de nombreux ouvrages sur la période et Pascal Plas, historien spécialiste de la Seconde Guerre Mondiale dans le Centre- Ouest. Au fur et à mesure de l’élaboration du projet, ses principales étapes ont été présentées aux associations de résistants et de déportés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents