Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 07:00

L'histoire du désamour entre la Côte d'Ivoire et la France

Le général Charles de Gaulle et Felix Houphouët-Boigny à l'Elysée en 1961.(AFP)

 

 

 

 

Ce qu'il faut considérer, ce n'est pas tant ce qu'accomplissait le général, mais la façon dont il l'accomplissait. Par exemple, le général ne portait jamais de lunettes pour les discours publics ou télévisés, parce qu'il fallait parler aux Français "les yeux dans les yeux".

 

Ni le quartier ni le passé de l'Elysée ne pouvaient le satisfaire. Rien n'y évoquait les vraies gloires de la France, ces gloires austères dont il se réclamait.

 

On envisagea plus sérieusement le château de Vincennes dont les vastes terrains, le style austère et le passé militaire plaisaient au général. Et puis Vincennes était sur la route de Colombey mais les frais d'aménagement eussent été trop lourds et trop longs: de Gaulle renonça.

 

"Au fond, c'est au Louvre que j'aurais dù m'installer!" soupirait le général. Et il ajoutait: " On ne fait pas l'Histoire dans le huitième arrondissement...."

 

Le général resta donc, bon gré mal gré, à l'Elysée et n'y fit exécuter que les travaux d'entretien et d'aménagement indispensable.

 

Si le général de Gaulle ne modifia pas le bâtiment de l'Elysée, du moins en bouleversera-t-il la distribution traditionnelle en transformant en bureaux, la plupart des pièces. A la différence de ses prédécesseurs (sauf Emile Loubet) il choisit d'installer le sien au premier étage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)

Rechercher