Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Le général de Corps d'Armée Jean COMBETTE: membre du comité d'Honneur de l'UGF

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 6 Octobre 2010, 10:38am

Le général COMBETTE, au Palais du Luxembourg, lors d'une cérémonie de l'UGF

 

 

 

Le général Jean Combette est né le 17 novembre 1925 à Beaune (Côte-d’Or).

Après avoir servi dans les Forces Françaises de l’Intérieur en 1944, il s’engage au 2e Régiment de Dragons qu’il rejoint en Alsace le 1er novembre 1944.

Il participe à la campagne d’Allemagne dans un équipage de blindés du 1er Escadron qu’il quitte le 1er juillet 1945 pour rejoindre l’École Militaire Interarmes de Coëtquidan, promotion de Saint-Cyr « Rome et Strasbourg 1944 ».

Nommé sous-lieutenant le 1er décembre 1945, il effectue son année d’application à l’École de Saumur, puis sert successivement :

  • au 2e régiment de Dragons en Autriche puis en Extrême-Orient ;
  • dans le Sud-Tunisien, il sert au 1er régiment de Chasseurs d’Afrique ;
  • puis en Extrême-Orient à nouveau, au sein du 8e régiment de Spahis ;
  • il est un des derniers officiers à quitter Hanoï ;
  • le 6 juin 1955, il est rapatrié en Algérie avec son régiment et participe pendant près de cinq ans aux opérations de pacification ;
  • de 1962 à 1964, il est admis à l’École Supérieure de Guerre ;
  • en 1968, il prend le commandement du 1er Régiment de Hussards Parachutistes à Tarbes ;
  • en 1973, il est stagiaire du Centre des Hautes Études Militaires et auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale ;
  • le 10 février 1975, il prend les fonctions de chef de cabinet du général Bigeard, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense ;
  • nommé général de brigade le 1er octobre 1976, il commande la 3e Division Blindée en R.F.A ;
  • nommé général de division le 1er novembre 1980, il commande la zone de défense de Paris ;
  • nommé général de corps d’armée le 1er juin 1981 ;
  • nommé le 1er septembre 1983 contrôleur général des armées en mission extraordinaire pour une durée de quatre années, il effectue de nombreuses enquêtes sur la gestion et le fonctionnement des armées, au plan logistique et social en particulier ;
  • en 1986, détaché auprès du secrétaire d’État aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre, il prend en charge l’ensemble de l’opération visant à ramener en France les corps des militaires tués en Indochine et a participé, pour une très large part, à l’érection de la nécropole de Fréjus ;

Placé en 2e section du corps des officiers généraux le 1er septembre 1987, il occupe de nombreuses fonctions à titre bénévole :

  • président de la Mutuelle Nationale Militaire de 1987 à 1993 ;
  • président des Amis du Musée International des Hussards de Tarbes depuis 1985 ;
  • président de la Société des Amis de la Malmaison depuis 2001 ;
  • ancien président du Comité de « La Flamme sous l’Arc de Triomphe » de1999 à 2009.

Le général Combette est titulaire de la croix de guerre 1939-1945, de la croix de guerre des T.O.E, de la croix de la valeur militaire, avec 10 citations, dont 5 à l’ordre de l’armée.

Il est grand’croix de la Légion d’honneur et grand’croix de l’ordre national du Mérite.

Veuf, il est père de deux filles : Isabelle et Valérie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents