Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Le président national de l'UGF et le Chancelier de l'Ordre de la Libération

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 26 Mai 2010, 19:29pm

Chancelier-O.L-1.JPG    Chancelier-O.L-2.JPG

 

Le président national de l'UGF et le Chancelier de l'Ordre de la Libération

 

 

UGF-2.JPG

Communiqué:

 

 

Chers Compagnons et ami(e)s,

 

 

vous le savez, j'étais convié, ce soir, par le Professeur François Jacob, Chancelier de l'Ordre de la Libération, au siège de la Chancellerie, à l'occasion de la signature de l'excellent "Dictionnaire des Compagnons de la Libération" par Wladimir Trouplin, Conservateur du Musée de l'Ordre.

 

Devant un parterre de personnalités civiles et militaires et, bien entendu, de quelques Compagnons et leurs familles, j'ai eu le grand plaisir de retrouver nos amis François Archambault, Didier Brunet et Stéphane Inbona.

 

Après les discours du Chancelier et du Conservateur, en ce lieu si particulier, nous nous sommes retrouvés autour d'un buffet de l'amitié puis, dans la salle d'honneur, pour la dédicace.

 

Précisons ici, que ce magnifique dictionnaire, dont nous avons fait la réclame sur ce site, à nécessité 15 ans de recherches, dans les archives, ainsi que la complicité de certains Compagnons et de leurs familles!

 

Nous vous encourageons vivement à vous le procurer, afin que ne s'efface jamais, l'histoire et la mémoire des 1.038.

 

A ce jour, ils ne sont plus que 42!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents