Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Catégories

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF)

 

arc 33

 

Monsieur Raphaël MIOSSEC, conseiller à la Jeunesse de l'UGF

 

 

UGF-2.JPG

 

Communiqué:

 

 

 

Depuis la nuit des Temps, notre Patrie a vu défiler de grandes figures de l’Histoire : tant personnages politiques que militaires, tous ont marqué l’Histoire…

 

Mais des plus illustres d’entre eux, il en est un qui s’élève bien haut (et pas seulement par sa taille) : le Général de Gaulle…

 

  La vie de cet homme hors du commun a été passée à changer le cours de l’Histoire, et à assurer la Grandeur de la France. Son allure, sa voix, son style ont marqué la France et le Monde à tout jamais. Et même si certains ne l’appréciaient guère (bien que la plupart l’aimaient), tous le respectaient et l’admiraient…

 

  La France a été intimement liée au Général, et elle lui doit tant de choses, qu’en tant que Français, chacun d’entre nous se doit de respecter sa Mémoire et de lui rendre Hommage… !

 

  L’année 2010 est un millésime important. On parle beaucoup d’Année du Gaullisme, et cette appellation est très pertinente, car en effet, nous commémorons cette année les 70 ans de l’Appel à la Résistance du Général de Gaulle, le 18 Juin 1940 à la BBC de Londres. Nous commémorons également cette année, le 70ème anniversaire de la création de l'Ordre de la Libération (16 novembre 1940), le 120ème anniversaire de la naissance du Général (22 novembre 1890), et le 40ème anniversaire de sa disparition (9 novembre 1970)…

Cette année est d’autant plus importante pour moi, Gaulliste de 15 ans, que je commence, modestement, à emprunter la route tracée jadis par le Général. En effet, j’étudie depuis déjà un an au Lycée Militaire de Saint-Cyr, lieu mythique qui abrita l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr de 1802 à 1940…

 

  Il y a cent ans, les bâtiments de mon actuel Lycée Militaire abritaient la Promotion « de Fez », où de Gaulle en tant qu’Elève-Officier revêtait le Grand Uniforme de Saint-Cyrien. Et le simple fait de me dire, qu’il y a cent ans, le Général vivait entre les murs de ce cadre magnifique où je vis, arpentait ces sentiers qui me sont quotidiens, et y faisait l’apprentissage du métier d’Officier, me rappelle à quel point ces murs sont chargés d’Histoire, et me remplit d’émotion…

Cette émotion qui m’étreint à ces pensées est compréhensible, car elle touche à la Flamme sacrée, Patriotique et Gaulliste du cœur.

 

  Pour moi, comme pour beaucoup de Français, le Général de Gaulle est l’homme qui en s’envolant pour Londres le 17 juin 1940 a décidé de prendre sur ses épaules le lourd poids de l’Honneur de la France…

  Le Chef de la France Libre, fondateur de la Résistance Française, qui a pu diriger cette Résistance et Intérieure, et Extérieure…

  Le Libérateur du Peuple Français, n’ayant connu à la Libération que des foules en liesse scandant son nom…

  La voix métallique qui depuis Londres a su redonner de l’espoir aux Français, c’était lui le symbole de l’espérance…

  Le Fondateur d’une France nouvelle qui après avoir connu tant de déchirures et de blessures n’a à nouveau pour but, que sa grandeur, et la recherche de la Gloire…

  Le roc inébranlable qui a reconstruit et relevé la France avant de la placer parmi les sommets de toutes les activités mondiales…

 

Bref, c’était de Gaulle… !

Je finirai sur quelques mots, d’une grande importance et prouvant que le Gaullisme, et l’Hommage aux Anciens sont encore de vive actualité…

 

  Un grand Honneur me fut accordé le 18 juin à l’occasion du 70 ème anniversaire de l’Appel du 18 juin du Général de Gaulle, en effet, en tant que Conseiller à la Jeunesse de l’Union Gaulliste de France, j’ai pu lire sous l’Arc de Triomphe à Paris, au cours d’une Cérémonie de Commémoration et de ravivage de la Flamme du Soldat Inconnu, le texte de l’Appel à la Résistance du Général de Gaulle. Vers la fin d’une Cérémonie émouvante et Ô combien significative, ce fut à mon tour de prendre la parole, afin de lire ce discours désormais entré dans l’Histoire. Et lorsque j’ai prononcé avec beaucoup d’émotion, mais aussi avec beaucoup de respect, « Moi, Général de Gaulle… », sous le drapeau Français, sous l’Arc de Triomphe, entouré d’Anciens Résistants et Combattants, entouré de personnalités, et ayant devant moi le tombeau fleuri et la Flamme du Soldat Inconnu, j’ai alors compris qu’en s’étant battus pour la défense de leur Patrie et de leurs valeurs, les Anciens avaient rendu immortels l’engagement et le combat pour la Terre de ses Pères et pour sa Liberté… De Gaulle disait : « Puisque tout recommence toujours, ce que j'ai fait sera, tôt ou tard, source d'ardeurs nouvelles… », et ce 18 juin 2010, je me suis rendu compte qu’un nouveau 18 juin arrivera forcément un jour, et que ce jour là, ce sera aux jeunes d’aujourd’hui de prendre le maquis comme nos Anciens, et de se battre pour notre Patrie et notre Liberté…

 

HONNEUR AUX ANCIENS !

 

VIVE DE GAULLE !

 

VIVE LA FRANCE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :