Union des Gaullistes de France (UGF)

Union des Gaullistes de France (UGF)

Association fondée en novembre 2009 et enregistrée à la Préfecture de Police de Paris. Objet: faire vivre les idées et l'oeuvre du Général de Gaulle, chef de la France Libre et président de la République française. L'UGF est parrainée par des sénateurs, membres de l'amicale gaulliste du Sénat. L'UGF est placée sous le haut patronage de Monsieur Raymond Sasia (Ancien officier de sécurité du Général de Gaulle, inspecteur général honoraire de la Police nationale, commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, 1ère classe d'honneur de la Légion étrangère) et précédemment sous le haut patronage du Général d'Armée Albéric Vaillant † et du Général de corps d'Armée Jean Combette † Siège social et administratif sis au : 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 Paris / Courriel: secretariatUGF@outlook.fr


Nous sommes fiers du défilé militaire du 14 juillet, nous respectons l'Histoire, la Nation et notre Armée !!

Publié par Union des Gaullistes de France (UGF) sur 15 Juillet 2011, 08:03am

Logo UGF

 

Cher(s) compagnons et ami(e)s,

 

j'assume personnellement de sortir de ma réserve, moi qui cotoie des élus de droite et de gauche, respectueux du sacrifice de nos anciens et qui ont une haute estime de notre Histoire, du monde Combattant et de notre Armée.

 

En effet, je ne peux pas ne pas réagir, aux propos scandaleux, insultants, indignes d'une élue qui, hier, lors du défilé du 14 juillet, fierté de la très grande majorité des Français, qui viennent de toutes les régions de notre beau pays pour y assister, assène que cela "est d'un autre temps" et fustige une "France guerrière" alors même que nos soldats meurent en Afghanistan!

 

Je ne nommerai pas cette élue, par respect des membres de notre comité d'honneur et de nos adhérents et sympathisants, son nom n'a pas sa place sur notre site internet aux côtés de nos valeurs, de celles de la République et du respect et de la gratitude, que nous avons pour ceux et celles, qui se sont battus, sont morts ou ont été gravement blessés dans une période tragique, pour nous transmettre une France libre.

 

 Une France libre oui, mais par ou dire ou faire n'importe quoi!

 

HONTE à vous Madame!

 

 

Stéphane Galardini

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents