Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 14:39

UGF-2.JPG

 

Communiqué:

 

URGENT

 

 

Chers Compagnons et ami(e)s,

 

exceptionnellement et par décision gouvernementale,

 

notre défilé aura lieu à 20H30, sur les Champs Elysées.

 

Rendez-vous sur les Champs Elysées,

 à l'angle de la rue 

de Tilsitt, à 19h30.

 

Faites-le savoir autour de vous, venez nombreux !

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 20:56

Ambassade-Canada-2010-juin.JPG

 

(de gauche à droite)

 

Monsieur Guy LADEQUIS de l'Ambassade, Madame Marie CROUVISIER, Monsieur Stéphane GALARDINI président national de l'UGF, Madame LADEQUIS, Madame et Monsieur Michel JULIA du comité de la Flamme et de l'UGF.

 

 

UGF-2.JPG

Communiqué:

 

 

Chers Compagnons et ami(e)s,

 

 

j'ai eu l'immense honneur, de représenter l'UGF, cet après midi, lors de la réception donnée par son Excellence Monsieur Marc LORTIE, Ambassadeur du Canada en France, dans sa somptueuse résidence officielle du 8ème ardt de Paris.

 

Je tiens à remercier tout particulièrement, pour ce moment si chaleureux, convivial et magnifique, nos amis Guy LADEQUIS et Michel JULIA, pour m'avoir permis d'être convié à ce très grand moment, en compagnie de bon nombre de personnalités.

 

Et comme me l'a indiqué son Excellence l'Ambassadeur, lorsqu'il m'a été présenté:

 

- " c'est l'année des gaullistes, bienvenue dans ma résidence".

 

Un très grand merci à nos amis Canadiens, pour la très grande qualité de leur accueil, de la part de l'UGF.

 

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 07:18

 

UGF-2.JPG

Communiqué:

 

 

Nous allons prochainement commémorer le 70ème anniversaire de l’Appel du 18 juin ainsi que le 40ème anniversaire de la disparition du Général de Gaulle.

Il s’agit d’un moment important pour les nombreux gaullistes membres de notre mouvement mais aussi pour tous les français.

Le Général de Gaulle a fortement marqué la France de son empreinte tant sur le plan géopolitique, institutionnel qu’économique.

Ses actes, ses discours, ses engagements ne laissaient personne indifférent et en 2010, par delà les clivages, beaucoup se réfèrent toujours à « de Gaulle » pour défendre et argumenter leurs positions.

Aujourd’hui encore, on parle du Gaullisme, du 18 juin, de la Libération mais quelles sont ces valeurs « gaulliennes » ? Sont-elles clairement définissables ? Sont-elles toujours d’actualité ? Jusqu’où, en 2010, sommes-nous prêts à nous engager pour nos défendre nos idéaux ?
 
A cette occasion tous les adhérents amis et sympathisants de l'association des gaullistes du Tarn Sud sont conviés à 11h30 à la stèle du Général de Gaulle située près de la piscine afin de commémorer ce 70 ième anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940.



Michel Sabarthès
Président de l'Association des Gaullistes du Tarn Sud

06 77 22 37 66

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 04:00

Pièces de 2 €uros frappées en l’honneur du 70e anniversaire de l’Appel

 

Une série de pièces de 2 €uros sera frappée en l’honneur du 70ème anniversaire de l’Appel du général de Gaulle, en présence de Madame Christine Lagarde, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, et du président de la Fondation Charles de Gaulle, Pierre Mazeaud.

Lancement de la fabrication de la pièce de 2 €uros – le 14 juin 2010 à Pessac – Établissement monétaire de la Monnaie de Paris

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 04:23

 

Le 18 juin 1940, le général de Gaulle appelait depuis Londres sur les ondes de la BBC les Français à poursuivre la guerre du côté des Britanniques face à l'Allemagne nazie. 70 ans plus tard, une journée de commémoration pour ce discours fondateur de la Résistance sera organisée à Londres et à Paris en présence de Nicolas Sarkozy et du nouveau Premier ministre britannique David Cameron. Les téléspectateurs français pourront suivre les différentes cérémonies à la télévision, sur TF1 et France 2.


TF1 filmera et retransmettra en direct la cérémonie londonienne entre 10h45 et 12h50. Jean-Claude Narcy commentera l'évènement, entouré de l'historien Max Gallo, du président de la Fondation de la France Libre Yves Guéna et de la correspondante permanente de TF1 en Grande-Bretagne, Catherine Jentile.

France 2 fera appel de son côté à Marie Drucker pour un direct qui débutera à 10h. Installée sur le plateau du journal télévisé de 13h, la journaliste sera accompagnée de plusieurs invités. Jusqu'à l'édition de la mi-journée, France 2 suivra l'hommage rendu à de Gaulle et aux résistants.

Les téléspectateurs pourront suivre l'arrivée du président français au siège historique de la BBC, reçu par le directeur général Mark Thompson, en présence de l'historien Louis Crémieux-Brilhac. Nicolas Sarkozy se rendra par la suite à Clarence House où il retrouvera le Prince Charles pour un hommage au roi George VI et à la reine Elizabeth. Une pensée ira également au général de Gaulle dont le discours du 18 juin sera lu par un lycéen. Après une visite au quartier général historique des Forces Françaises Libres, une parade militaire franco-anglaise sera organisée au Royal Hospital de Chelsea. 2.500 invités sont attendus dont des vétérans britanniques et des anciens combattants de la France libre.

 



Lors du 13h de France 2, Elise Lucet poursuivra le dispositif par le biais de duplex organisés au 10 Downing Street à Londres. Les envoyés spéciaux suivront la première rencontre officielle entre Nicolas Sarkozy et David Cameron. A partir de 15h30, France 3 organisera des directs depuis Caen (Calvados) et l'île de Sein (Finistère) afin d'apporter de nombreux témoignages. La chaîne diffusera également des reportages sur le parcours du général français et des résistants bretons, à travers des histoires insolites ou tragiques.

La journée spéciale se terminera par la cérémonie parisienne, retransmise en direct sur France 2 à partir de 18h. Marie Drucker commentera le dépôt de gerbe au pied de la statue de de Gaulle sur les Champs-Elysées et la traditionnelle cérémonie du Mont Valérien.

La programmation spéciale de France Télévisions autour des évènements du 18 juin
France Télévisions accompagnera cette journée commémorative par une programmation spéciale autour de L'appel du 18 juin. A partir du 30 mai prochain, plusieurs documentaires et une fiction évoqueront cette page historique.

France 5 rendra hommage à Daniel Cordier à travers le documentaire La Résistance comme un roman diffusé le 30 mai prochain à 21h30. Basé sur le livre Allias Caracalla de Daniel Cordier, ce film de 90 minutes reviendra sur son passé pendant la guerre au côté du célèbre résistant Jean Moulin. La chaîne programmera également avec France 3, du 1er au 18 juin, une collection documentaire Les compagnons de l'aube, 18 portraits du 18 juin,centrée sur des résistants français anonymes.

France 3 proposera dans son Hors-série du 14 juin prochain en prime time, présenté par Marie Drucker, le documentaire de Christophe Weber, Juin 1940 : le grand chaos. Le document relatera la vie des Français en juin 1940, suite à la capitulation du Maréchal Pétain face à Hitler, à travers des images et des documents inédits et des scènes reconstituées.

France 2 débutera son hommage le 8 juin prochain avec une soirée spéciale. En première partie, les téléspectateurs découvriront L'appel du 18 juin (Ce jour-là tout a changé), une fiction de Félix Olivier qui reviendra sur le déroulement de ce fameux jour où de Gaulle est devenu l'un des personnages les plus célèbres de l'histoire de France. Michel Vuillermoz prêtera ses traits au général, rejoint par Christian Rodska (Winston Churchill) et Judith Henry (Yvonne de Gaulle).

La fiction sera suivie à 22h30 par le documentaire Libres Français de Londres (1940-1944) de Timothy Miller. Ce dernier fera vivre le quotidien londonien des exilés qui ont choisi de rejoindre de Gaulle de l'autre côté de la Manche, entre juin 1940 et décembre 1943. Infrarouge reviendra sur ces hommes qui ont quitté la France et d'autres pays, parfois très jeunes, dès 14 ans, dans Ils ont consolé la France, le 17 juin à 22h45.

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 16:56

Diplome-70eme-anniv.appel-18-juin.JPG

Par Jean-Philippe SECORDEL-MARTIN, conseiller Culturel de l'UGF

 

 

UGF-2.JPG

Communiqué:

 

 

Chers Compagnons et ami(e)s,

 

 

le Bureau exécutif, avait chargé notre conseiller Culturel, Jean-Philippe SECORDEL-MARTIN, de créer un Diplôme d'honneur de l'UGF, spécialement pour le 70ème anniversaire de l'appel du 18 Juin.

 

Ce Diplôme sera remis, lors d'une grande cérémonie, en octobre, au Palais du Luxembourg, sous le haut-patronage de l'un de nos sénateurs, membre du comité d'honneur et en présence d'une centaine d'invité(e)s et de personnalités, comme témoignage de reconnaissance envers ceux et celles qui font vivre la mémoire et l'action du général de Gaulle.

 

Nous sommes heureux, aujourd'hui, de vous dévoiler la maquette retenue.

 

Bien fidèlement à tous,

 

Le Bureau exécutif

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 08:36

http://www.appeldu18juin70eme.org/recherche-de-manifestations/resultats-de-recherche/fiche-de-projet-labellise?labellisation_demande_id=296

 

Dépôt de gerbe


CérémonieDu 22/11/2010 au 22/11/2010 - Tout publicSite de la manifestation

Dépôt de gerbe, en l'honneur du 120ème anniversaire de la naissance du général de Gaulle, au pied de sa statue, sur les Champs-Elysées,au rond-point, à 18h30.

Localisation de la manifestation

rond-point des champs-élysées
www.union-gaulliste-de-france.org
75008 Paris

L'organisateur

Union des Gaullistes de France (UGF)
GALARDINI Stéphane
galardinis@yahoo.fr
28 rue Molière
75001 Paris
Tel :

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 09:21
UGF-2.JPG
Témoignage
 
L'UGF a reçu cette demande de parution de témoignage, bien entendu, nous acceptons bien volontiers, de la publier, avec les coordonnées de son auteur.
 
----------------------------------------------
-------------------------------
 
 
 
 
Bien cordialement
B DESNOYERS
www.desnoyersbernard.comhommage.JPG
Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 09:06

 

« Je vous prie de bien vouloir trouver ici, de la part du Recteur Michel Guillou et de ma part, l'Appel de Lyon qui a été lancé à l'issue des Dixièmes Entretiens de la Francophonie qui se sont déroulés à Lyon les 27 et 28 mai dernier à l’occasion du dixième anniversaire de la création, dans l’Université de Lyon3 Jean Moulin, de l’Institut pour l’Etude de la Francophonie et de la Mondialisation.

Cet appel solennel et vigoureux, lancé en présence de quelque 300 personnalités françaises, québécoises, belges, maghrébines, africaines, vietnamiennes, etc. présentes (dont MM. Abdou Diouf , le Sherpa Jean-Pierre Raffarin, le  Sénateur Jacques Legendre , Philippe Péjo, Christian Philip, Claude Hagège , le Président de la Région Rhône-Alpes…), dans la conscience dramatique d’un tournant et de la nécessité d’un sursaut puissant, est adressé aux gouvernants, élites et media de la France et des pays francophone, ainsi qu’aux responsables de l’OIF

 

Albert Salon, docteur d’Etat ès lettres, ancien Ambassadeur, président d’ «  Avenir de la langue française » et du FFI-France, conseiller de l'UGF

 

PS : Voici, à toutes fins utiles, l’adresse de l’Institut pour l'Etude de la Francophonie et de la Mondialisation :
1, rue de l'Université
BP 0638
69239 Lyon Cedex 02
Téléphone : (33) 4 26 31 85 37
Télécopie : (33) 4 78 78 73 74
courriel : julie.picard@univ-lyon3.fr
www.iframond.com »

 

  

 

APPEL DE LYON

et

Recommandations des Dixièmes Entretiens de la Francophonie

Organisés par la Chaire Senghor de la Francophonie de Lyon les 27 et 28 mai 2010 à

l’occasion de son dixième anniversaire et de celui de l’Institut pour l’Etude de la

Francophonie et de la Mondialisation (IFRAMOND), en présence à l’ouverture des travaux

du Président Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, et en clôture de l’ancien

Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, Représentant personnel du Président de la République

française auprès de la Francophonie, les Dixièmes Entretiens de la Francophonie ont débattu

de la place de la Francophonie et de la langue française dans la mondialisation.

Les quelque 400 participants qu’ils ont réunis, issus du monde politique, de la francophonie

institutionnelle, de la société civile et de l’université venant de toutes les régions

francophones, lancent un appel solennel à la Francophonie et à la France pour

une francophonie en mouvement et une langue française réhabilitée.

De nouvelles problématiques ont surgi : la mondialisation culturelle, les chocs identitaires et

religieux, le défi écologique, l’uniformisation linguistique et culturelle, l’émergence de géants

économiques incontournables, l’inégalité et la crise financière mondiale.

Un monde équilibré doit être multipolaire non seulement sur les plans politique et

économique, mais également sur le plan culturel, et ainsi réussir le dialogue des cultures. Les

Dixièmes Entretiens mettent en exergue que la Francophonie, comme les autres grandes aires linguistiques, peut fortement y contribuer du fait qu’elle partage une grande langue

internationale, présente sur les cinq continents.

La Francophonie du 21ème siècle est donc bien plus qu’un laboratoire de la mondialisation

humaniste, en raison des valeurs qu’elle promeut, des biens communs qu’elle défend. Elle se

doit de promouvoir le dialogue interculturel mondialisé pour la paix et contre le repli

identitaire. C’est une union géoculturelle, une puissance d’influence, forte de sa double

dimension politique et de solidarité et des valeurs de son universalisme.

1 - Les Dixièmes Entretiens veulent attirer l’attention sur la langue française

. C’est la grande oubliée de la francophonie institutionnelle. Pour répondre à la forte demande de français dans le monde, la formation des enseignants de français et en français ne peut être différée : c’est une question de vie ou de mort pour la Francophonie. Il faut, par ailleurs,

associer la langue française aux langues maternelles dans des pédagogies convergentes.

Voulons-nous faire du français une langue morte comme le latin ou le grec ancien ? Non,

naturellement.

C’est pourquoi la Francophonie doit favoriser les classes bilingues et les universités

francophones multilingues pour transmettre les valeurs que véhicule la langue française : une

méthode, une rigueur, un raisonnement. Des garanties seraient ainsi données aux étudiants

pour leur insertion professionnelle, compte tenu qu’ils seraient plurilingues.

2

Dans ce but, il faut s’affranchir du discours dominant de l’action impossible, des contraintes

financières absolues.

2 - La Francophonie a besoin d’ambition : l’appel de Lyon est un appel aux Etats.

Après son combat victorieux pour la diversité culturelle, la Francophonie doit prendre

l’initiative pour l’adoption d’une

Convention sur la promotion et la protection des

langues.

Le pluralisme linguistique est le garant du respect des identités nationales.

Les Dixièmes Entretiens remarquent qu’un modèle unique, une langue unique sont

aujourd’hui dépassés du fait de l’émergence de nouvelles puissances telles la Chine, le Brésil

et le Mexique.

Ces nouveaux géants bâtissent un monde pluriel. La Chine en apporte la preuve avec

l’implantation rapide de ses Instituts Confucius d’enseignement du chinois et de sa culture. Il

est aujourd’hui inacceptable qu’un pays impose sa pensée et sa langue. Ceux qui veulent « le

tout anglais » comme instrument obligatoire d’enseignement, sont en retard d’un combat.

3 - L’appel de Lyon, c’est un appel au second moteur de la francophonie : la coopération

décentralisée.

Les Etats Généraux de la coopération décentralisée francophone qui se

tiendront à Lyon en octobre prochain à l’invitation de l’Association internationale des Maires

francophones et de l’Association internationale des Régions francophones dresseront un bilan,

recenseront les besoins, mutualiseront les réponses et construiront les complémentarités avec

les programmes de l’OIF et de ses Opérateurs directs.

Ensemble, Etats et collectivités décentralisées doivent relever les défis urgents comme

l’enseignement du français, la constitution d’un corps de Volontaires de la Francophonie, la

formation à distance des professeurs de et en français et la mise en place d’un outil

francophone d’appui aux industries culturelles.

4 - L’appel de Lyon, c’est un appel à la France et à ses élites pour mettre un terme à la

promotion du « tout anglais » en France et à l’abandon du français dans le monde.

En

France, la Francophonie est une priorité oubliée. L’élite la voit non comme une opportunité

mais comme un obstacle.

Les Dixièmes Entretiens constatent qu’en dépit de la volonté exprimée en 2008 par le

Président de la République et à nouveau le 20 mars dernier, à l’Elysée, lors de la Journée

internationale de la Francophonie, aucune des recommandations faites n’a été suivie d’effet.

Au contraire, faisant fi de l’article 2 de la Constitution française qui fait du français la langue

de la République, la presse quotidienne et spécialisée se fait l’écho d'une volonté de modifier

la loi Toubon pour permettre aux établissements d'enseignement supérieur (grandes écoles et

universités) d'enseigner totalement en langue anglaise. La charge est actuellement menée par

la Conférence des Grandes Ecoles.

Il est illusoire de croire que pour conquérir une part importante dans le marché mondial de

l'enseignement il suffirait de copier le modèle anglo-américain. Les bons étudiants préféreront

toujours l’original à la copie.

L’anglais devenant langue seconde de notre élite, l’amènerait à penser et à agir comme les

anglo-américains, une élite déconnectée encore plus du reste des Français. La France perdrait son identité et serait à la remorque du monde dominant.

L’une des conséquences serait que l’Université française se trouverait tributaire des normes

scientifiques prévalant aux Etats-Unis.

Il est grand temps de se mobiliser. N’assistons-nous pas déjà à l’émergence d’un nouveau

critère de jugement dans les commissions de recrutement universitaire : « la capacité à faire

cours en anglais », qui a peu à voir avec les capacités intrinsèques disciplinaires d’un futur

universitaire ? N’assistons-nous pas déjà à l’obligation faite par des responsables de cycles

universitaires d’imposer dans les services statutaires des enseignants des cours en anglais ?

N’assistons-nous pas déjà à l’exclusion des revues scientifiques en français de la

nomenclature des revues cotées dans les procédures d’évaluation menée par l’Agence

d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), le Centre national de la

recherche scientifique (CNRS) ou le Conseil national des universités (CNU) ?

Dans ces conditions, les Dixièmes Entretiens de la Francophonie demandent

solennellement au Président de la République française que la France renforce la loi

Toubon,

afin d’affirmer définitivement la primauté du français sur l’anglais sur le territoire

national notamment dans le monde du travail, de l’enseignement et de la recherche, pour

rendre obligatoire le recours au trilinguisme et non au bilinguisme anglais/français quand la

seule langue française n’est pas jugée suffisante, pour imposer l’enseignement à égalité de

deux langues étrangères à tous les niveaux de l’enseignement du primaire au supérieur, pour

obliger nos diplomates à s’exprimer en français dans les enceintes internationales quand le

français y est langue officielle ou langue de travail.

Jamais les organisations internationales

- à l’instar de l’IHEDN en France, la création d’un Institut des Hautes Etudes

francophones qui permettrait de familiariser l’élite aux défis de la mondialisation et à

l’intérêt de la Francophonie tout en renforçant le sentiment d’appartenance à la

Communauté francophone ;

- le développement du Réseau des Chaires Senghor de la Francophonie, plateformes de

formation et de recherche sur la Francophonie ;

- à l’instar de l’Union européenne la multiplication des Maisons de la Francophonie qui

favorisent une meilleure connaissance du monde francophone ;

- à l’instar de l’Union européenne qui a construit l’espace Schengen, la mise en place

d’un Espace francophone dont l’accès serait facilité par l’adoption d’un passeport

francophone ou d’un « francopasse » qui s’impose de façon urgente ;

- à l’instar de ce qui existe en matière universitaire avec l’AUF, la fondation d’une

Agence francophone de l’Education pour la coopération éducative ;

- la mise en place d’un Erasmus francophone et, dans les pays où le français n’est pas

langue d’enseignement, de cursus intégrés allant de classes bilingues au primaire à

des universités francophones régionales multilingues débouchant sur l’emploi ;

- le renforcement de l’espace médiatique francophone pour faire connaitre la

Francophonie aux populations ;

- la généralisation du programme IFADEM pour la formation des maîtres et de celui

des Volontaires de la Francophonie pour impliquer la jeunesse.

 

6 - Au niveau financier, les Dixièmes Entretiens lancent un appel aux Etats pour

accroître les moyens en faisant remarquer que la Francophonie étant internationale, par

essence même, ses financements doivent l’être également. Il n’est pas sain pour une

organisation internationale de dépendre autant d’un seul Etat bailleur.

Nous devons tous nous mobiliser dans ce combat pour la langue française et la

Francophonie du XXIème siècle.

Osons, osons aller de l’avant, sinon demain il sera trop tard.

IFRAMOND (Université Jean Moulin Lyon 3)

Hôtel de Ville, Lyon, le 28 mai 2010

Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 06:28

UGF-2.JPG

Communiqué / pétition

 

 

 

Chers Amis,

Nous souhaitons vous alerter sur 1 point d'actualité particulièrement symbolique.
 
L'initiative d'un collectif d'enseignants proches du SNES, qui réclame que l'on retire du programme du bac de français 2011 l'enseignement des "Mémoires de Guerre" du Général de Gaulle. 
 
Cette initiative est purement dogmatique et dictée par l'idéologie. Notre famille ne saurait l'accepter et nous vous encourageons à signer la pétition initiée par l'UNI pour la défense des écrits du Général de Gaulle : 

 

 

http://www.uni.asso.fr/spip.php?article9871

 

 


Repost 0
Published by Union des Gaullistes de France (UGF)

Rechercher